FRANK STELLA


Frank stella est entré dans l’histoire de l’art dès l’âge de vingt ans, avec une exposition au MOMA, Black paintings qui allait influencer grand nombre d’artistes du mouvement minimaliste et mettre fin à l’Expressionisme abstrait.
Au milieu des années 1970, il aborde une peinture tridimensionnelle, exubérante, et les photos prises dans son atelier au cours de l’automne 1976 témoignent de l’énergie qui s’en dégage.
Il renoue avec les Shaping et l’aluminium de ses débuts, mais leur usage est différent : des arabesques taguées semblent s’échapper des supports métalliques, et c’est une explosion de formes et de couleurs qui surprend et dynamise le spectateur, avec des vides qui insufflent à l’œuvre énergie et vélocité, d’où ce titre peut-être Exotic birds, qui renvoie aussi à un voyage en Inde, où avaient été conçues les maquettes de ces œuvres que Frank Stella m’avait données afin d’établir un lien avec mes photos.